« Si vous voulez faire du mal à un enfant, vous lui donnez des produits comme ça. »

En 30 ans, les céréales sont devenues le produit star des petits déjeuners français.

« Je fais un peu la guerre à ça, c’est les produits fourrés. Donc ça, c’est des graisses saturées en plus. Donc vraiment, si vous voulez faire du mal à un enfant, vous lui donnez des produits comme ça. C’est gras saturé avec du sucre. C’est l’idéal pour rendre obèse et malade en même temps.

Aux États-Unis aujourd’hui, vous avez des enfants qui ont des crises cardiaques avant leurs parents. Et qui ont du diabète avant leurs parents…»

Les céréales pour enfants sont boostés en sucre dit « rapide », qui est trop vite assimilé par votre corps. Conséquences : à 10h vous avez faim, vous grignotez et vous prenez du poids.

De plus, le sucre active la zone de récompense.
La dopamine, une molécule qui contrôle le centre de plaisir du cerveau, est relâchée. Le comportement addictif des drogués répond à la même activation de sécrétion de la dopamine. La dopamine nous fait immédiatement sentir euphoriques et heureux.

Mais les personnes qui consomment fréquemment des produits sucrés, développent une résistance à l’effet de la dopamine, de la même façon qu’un utilisateur de drogues. Ce qui veut dire que plus vous mangez des produits sucrés, moins vous ressentirez la satisfaction et le plaisir qui s’ensuivent (et qui sont liés à la sécrétion de dopamine).

Résultat : vous devrez manger de plus en plus de ces produits pour avoir le même résultat initial.

 

Voici la quantité de sucre présente dans les boîtes de céréales de vos enfants !

Frosties : 37% de sucre

Smacks : 43% de sucre

Regardez :

Source : France 5

Reportage intégrale : France TV – Céréales : pas de bol pour le petit dej

Une pensée sur “« Si vous voulez faire du mal à un enfant, vous lui donnez des produits comme ça. »”

Laisser un commentaire