Produits bio : les marges « indécentes » des supermarchés

L’UFC-Que Choisir a en effet dévoilé ce mardi une vaste étude sur l’offre de fruits et légumes bio en grandes surfaces.

 

www.quechoisir.org

Bien trop cher, le bio en grandes surfaces! Une enquête UFC-Que Choisir révèle que les produits biologiques vendus par les enseignes sous leur propre marque (marque de distributeur ou MDD) coûtent en moyenne 57% de plus que les MDD conventionnelles. L’association fustige, exemples à l’appui, les marges «indécentes» réalisées par la grande distribution alimentaire sur ces aliments «verts». S’il est indéniable que produire bio revient plus cher, une autre partie de l’écart ne serait pas justifié.

En se basant sur un panier de 24 produits représentatifs de la consommation des ménages français et en s’appuyant sur les données du Réseau des nouvelles des marchés (RNM), L’UFC a constaté que les marges brutes de la grande distribution des produits bio étaient deux fois plus élevées (+96%) que celles des produits conventionnels.

Si les « surmarges » peuvent s’expliquer pour les fruits et légumes les plus périssables et sensibles aux manipulations, l’association de consommateurs se montre plus dubitative concernant d’autres produits comme le poireau par exemple sur lequel une marge de 191% est effectuée alors que le produit est réputé résistant en rayon : « En l’absence d’autres justifications et pour des produits dont les modalités de mise en rayon sont identiques, cette différence de tarification pourrait être due à une politique opportuniste sur un marché de niche », indique l’UFC-Que-Choisir.

Regardez :

VIA : Planet.fr

Source : QueChoisir.orgNouvelobs.comLeParisien.frL’étude UFC-Que Choisir [PDF]

Une pensée sur “Produits bio : les marges « indécentes » des supermarchés”

Laisser un commentaire