L’histoire du « café suspendu » se partage massivement sur facebook !

Voici une petite histoire qui se doit d’être relayée car c’est une idée qui mérite d’être popularisée !


J’entre dans un petit café en Belgique avec mon ami. Nous passons notre commande.

Tandis que nous allions nous attabler, deux personnes arrivent et s’approchent du comptoir :

– « Cinq cafés, s’il vous plaît. Deux pour nous et trois suspendus. »

Ils ont payé, pris leurs deux cafés et sont partis.

J’ai demandé à mon ami : – « Que sont des cafés suspendus ? » Mon ami m’a répondu : « attends et tu verras. »

D’utres  personnes sont entrées.

Deux filles ont demandé un café chacune, elles ont payés et sont parties.

La commande suivante, faite par trois avocats, était de sept cafés  – trois pour eux et quatre « suspendus ».

Tandis que je me demande toujours quelle est la signification des « cafés suspendus », ils partent.

Soudain, un homme habillé avec des vêtements usés et qui ressemble à un mendiant, arrive au comptoir et demande cordialement : – « Avez-vous un café suspendu ? »

Et le serveur lui sert un café.

C’est donc de ça qu’il s’agissait : les gens payent à l’avance un café qu’ils ne consomment pas , pour qu’il soit servi à une personne qui ne pourrait pas se payer une boisson chaude ! Cette tradition a commencé à Naples, mais elle s’est propagée depuis à travers le monde. Il est même possible à certains endroits de commander non seulement des cafés suspendus, mais aussi un sandwich ou un repas complet…
Partagez cette belle idée autour de vous ! Ce serait super que l’on puisse voir ça aussi partout en France et ailleurs !

Le caffè sospeso « café suspendu » est une tradition de solidarité envers les plus pauvres, pratiquée dans les bars napolitains.

Elle consiste – pour un Napolitain heureux et quelle qu’en soit la raison – à commander un café et en payer deux, un pour lui et un autre pour un client démuni qui en fera la demande. Cette tradition prend ses origines durant la Seconde Guerre mondiale à Naples.

Source : Facebook – Suzy Simon

 

2 réponses sur “L’histoire du « café suspendu » se partage massivement sur facebook !”

  1. Excellente façon de vivre ensemble, nous devrions d’ ailleurs en faire de même pour tout ! Un pain suspendu, un kilo de blé suspendu, 12 litres de lait suspendus, une robe, un costume suspendu, des vacances, un logement suspendu … le monde irait bien mieux ainsi !.. Je propose à chaque lecteur, de déposer un tel projet en mairie, et ainsi de se faire le porte parole, l’ ambassadeur de ce mode de consommation dans les bars ainsi que les boulangeries …

Laisser un commentaire