La « bouteille de lumière », l’ampoule la moins chère au monde

Liter of Light, d’étonnantes lampes faites de bouteilles pour apporter la lumière aux habitants sans électricité.

La « bouteille de lumière » est une invention d’Alberto Morser, un mécanicien brésilien qui est arrivé à faire briller une simple bouteille de plastique sans recourir à l’énergie électrique. En 2002, Alfredo a réussi à créer la « bouteille de lumière » en n’utilisant d’autre que des bouteilles en plastique remplies d’eau, un peu d’eau de Javel et la réfraction de la lumière du soleil. Même si la découverte de Morser permet à des millions de foyers dans le monde de s’éclairer actuellement sans aucun frais, Alfredo ne gagne rien car il considère que la lumière doit être gratuite et accessible pour tout le monde.

Comment cela fonctionne-t-il ?

 

Simplement grâce à la réfraction du soleil. La réfraction de la lumière est la propriété qu’a la lumière de changer de direction lorsqu’elle passe d’un milieu à un autre de densité différente. Pour la « bouteille de lumière », il suffit de clouer au toit de votre local une bouteille remplie de deux litres d’eau mélangée à de l’eau de Javel. Le mélange va permettre la réfraction de la
lumière solaire et ainsi de maintenir éclairé le récipient. « Ajoutez deux bouchons d’eau de Javel à l’eau afin de la protéger et d’empêcher que celle-ci ne devienne verte à cause de la formation d’algues », explique Morser. La bouteille doit être fixée à une tôle métallique sur le toit de manière à ce que le fond de la bouteille soit à l’intérieur de la pièce. « Vous fixez la bouteille avec de la résine polyester », précise Alfredo. Le bouchon doit être protégé pour éviter qu’il ne fonde au soleil. Un ingénieur s’est rendu chez l’inventeur et a
mesuré l’intensité de sa découverte. « Cela dépend de la lumière solaire mais c’est plus ou moins, de 40 à 60 watts », souligne Morser.

Un mouvement mondial, « Liter of Light around the world », est né de l’invention d’Alfredo Morser. Liter of Light est une ONG ayant pour but d’apporter la lumière aux quelques 1,3 milliards de personnes sans électricité sur cette planète.

 

 

Le site : LiterOfLight.org

VIA : Paperblog.fr

Source

Laisser un commentaire