Les jouets connectés vous espionnent, la CNIL lance l’alerte !

La CNIL épingle deux jouets connectés pour atteinte grave à la vie privée

Les jouets connectés échangent nos informations personnelles avec un serveur grâce aux caméras et/ou micros !

La CNIL lance l’alerte sur les failles de sécurité de ces jouets !

Deux jouets sont font l’objet d’une mise en demeure :

Le Robot I-Que et la Poupée Cayla.

Mathias Moulin, directeur adjoint à la CNIL, nous explique que ces jouets enregistrent vos conversations et cela pourrait être réutilisé par quelqu’un de malveillant.

En effet, aucun code d’accès ou procédure d’association n’est requis entre le jouet et le téléphone et le Bluetooth – qui porte le nom du jouet – est facilement repérable. De fait, le propriétaire n’est pas le seul à pouvoir se connecter au jouet. Résultat, n’importe qui présent dans un rayon de vingt mètres peut accéder aux conversation de l’enfant avec Cayla ou i-Que. Pire,un bidouilleur assez doué pourrait prendre le contrôle du jouet et parler à l’enfant à travers lui, affirme UFC-Que Choisir.

Regardez : (Vidéo de Brut)

Source : Europe 1 – Cnil.fr – Jouets connectés : mise en demeure publique pour atteinte grave à la vie privée en raison d’un défaut de sécurité

Laisser un commentaire