Si vous avez des nouilles instantanées à la maison, jetez les sur le champ !

La plupart des gens aiment les nouilles instantanées. Et les raisons sont nombreuses. Elles sont peu coûteuses, possèdent une impressionnante capacité de conservation et sont faciles à faire en plus d’être délicieuses au goût, offertes dans une panoplie de saveurs. Mais ce délice coupable vendu à hauteur de 95 milliards d’unités chaque année dans le monde cache un horrible secret…

Tous les médecins ou nutritionnistes vous le diront, les nouilles instantanées sont une abomination alimentaire. Même si elles vous rassasient, leur valeur nutritionnelle est pratiquement nulle, en plus de contenir de hautes teneurs en sel et gras saturé. Mais il y a bien pire encore…

Ces délicieuses nouilles augmenteraient le risque de crises cardiaques et accidents cardio-vasculaires car elles contiennent un curieux élément, l’hydroquinone tertiaire-butyl dans l’acronyme médical est TBHQ (E319).
C’est un dérivé de l’industrie pétrolière qui est utilisé pour préserver les aliments préfabriqués à bas prix.  Les personnes ainsi touchées ont de plus grandes chances d’être malade. (Sources : Efsa.europa.eu – U.S. National Library of Medicine)

Cliquez ici pour consulter une liste non exhaustive de produits contenant cet additif : E319 

 

6  raisons de bannir les nouilles instantanées

 

Elles cumulent les déséquilibres nutritionnels, les ingrédients de qualité médiocre ou controversés et participent, plus ou moins activement, à la dégradation de l’état de santé général.

Voici les raisons, point par point, de cette éviction.

1. Trop de sucre

Une soupe moyenne fait dans les 75g, tandis que la quantité de glucides atteint généralement les 45g, soit 60% de la ration !

Effectivement, l’ingrédient principal de ces soupes étant les nouilles (faites de blé), principalement composées d’amidon (glucides complexes), l’apport principal est sous forme de glucides, de sucre donc.

Pour les personnes qui surveillent leur apport en sucre, les soupes instantanées sont à éviter d’urgence, pour tous les autres, il convient de faire attention.

2. Trop de sel

Une soupe contient environ 1g de sel. Or selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), notre consommation de sel journalière devrait être de 5g au maximum.

Une soupe vous apporte à elle seule 1/5 de vos apports journaliers maximum en sel. Si vous êtes plutôt généreux sur les doses de sel, et que vous achetez régulièrement des plats préparés (comme le fait de plus en plus la population française), alors vous augmentez vos risques d’hypertension et de maladies cardiovasculaires.

Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES), les adultes consommeraient 7.7 g de sel par jour. Cependant, un chercheur de l’INSERM interviewé par Lanutrition.fr, nous annonce que ce chiffre est probablement sous-estimé à cause des conflits d’intérêts des experts de l’ANSES. L’apport serait de l’ordre de 10 g par jour, deux fois les recommandations de l’OMS.

Le constat est limpide, l’excès de sel serait responsable en France de plus de 25.000 décès par accidents cardiovasculaires.

Autrement dit, limitez fortement votre consommation de produit industriel comme les soupes instantanées pour limiter votre consommation de sel.

3. Du blé, du gluten & co.

Comme je l’ai dit dans le premier point, ces soupes miracles sont en fait des nouilles au blé. Qui dit blé, dit tout un tas de saloperies dont il vaudrait mieux en limiter l’ingestion !

Le gluten, les lectines, la perméabilité intestinale, les maladies auto-immunes, le syndrome du côlon irritable sont autant de molécules ou de maladies en relation avec l’absorption de blé moderne.

4. Du glutamate monosodique (E621)

Cet exhausteur de goût est sous le coup de la polémique. Il serait responsable du syndrome du « restaurant chinois » en créant une addiction à posteriori.

Il serait mis en cause dans des cas d’allergies, de maux de tête (surtout dans les pays asiatiques), de crampes, ou même d’engourdissements.

Ingrédients des nouilles de la marque Apollo (Source)

5. Des ingrédients en poudre

Du chili et de l’ail en poudre avec des légumes déshydratés… Bref, ces soupes instantanées ne sont pas des modèles en termes de produits frais et riches en nutriments essentiels.

C’est même tout le contraire, tout est déjà cuits, déshydratés, broyés et assemblés pour obtenir un produit hautement transformé, avec une densité nutritionnelle très faible (des calories vides).

6. De l’huile de palme

Les fabricants n’essaient même pas de masquer l’origine de l’huile sous le terme « huile végétale », on sait tout de suite que nous avons affaire à de l’huile de palme.

Lanutrition.fr est prudente sur cette question. En effet, l’huile de palme est plutôt controversée et doit être, comme toute huile, consommée avec modération et selon le type de cuisson

À lire : Nouilles instantanées : quels risques pour la santé ?

3 réponses sur “Si vous avez des nouilles instantanées à la maison, jetez les sur le champ !”

  1. Oui, je me souvient quand c’était dans mon habitude allimentaire en 1996 je pensais avoir de l’asme tellement sa déstabilisait ma santé et j’avais des engourdissements incroyable!

  2. c’est important de transmettre les coséquence de cette mauvaise allimentation pour avisé et garder notre peuple en santé; merci cela pourrait empêcher que les gens continue de l’acheter!

Laisser un commentaire